Descriptif des séances

Inspirations

J’ai choisi de me former à un large panel d’approches, car il me semble évident que l’on ne peut pas construire une maison simplement avec un marteau. C’est la diversité des approches et des outils qui permet de s’adapter à la diversité des problématiques.

J’ai eu l’occasion de me former, souvent au plus haut niveau, aux approches suivantes :

  • Le Coaching – pour lequel je suis titulaire d’un Master 2 (RNCP niveau 1), avec une spécialité en Gestion du Stress.
  • La PNL, ou Programmation Neuro Linguistique – pour laquelle je suis Maître Praticien et formateur, formé directement par Richard Bandler, le co-créateur de l’approche.
  • Le Faster EFT (Faster Emotionally Focused Transformation – Transformation Rapide Centrée sur les Emotions) qui combine les bienfaits et les forces de toutes les approches individuelles auxquelles je me suis formé jusqu’à maintenant.
  • L’hypnose ou Communication hypnotique – pour laquelle je suis Maître Praticien, formé en France et en Angleterre.
  • L’approche quantique – pour laquelle je suis formé en France et aux Etats-Unis.

L’objectif réel est d’agir efficacement sur les modes de fonctionnement que l’on met en place sans même s’en rendre compte, de manière inconsciente.

Il s’agit de comprendre le mental et l’esprit, et surtout, la capacité formidable de notre cerveau de changer et de se transformer (ce qu’on pourrait appeler la plasticité cérébrale).

Ces approches, tant individuellement que collectivement, permettent de casser les schémas de stress, ce qui a généralement pour résultat de vous redonner un vrai contrôle sur vos ressentis et sur vos pensées. Vous pouvez ainsi relâcher considérablement le stress et à fortiori, par effet boule de neige, certains des symptômes physiques et émotionnels négatifs provoqués par ce stress (mais c’est bien un effet secondaire du mieux-être). Une fois que vous arrivez à transformer en profondeur votre représentation d’un événement passé (on ne change pas le passé, mais on change le point de vue que l’on en a aujourd’hui), vous pouvez alors créer de nouvelles possibilités pour le futur, et créer de cette manière un effet positif dans votre vie de tous les jours.

Tout n’est qu’aptitude

couverture-livre-3d

Livre en vente sur Amazon, best seller Amazon en catégorie

Je ne considère pas faire de la thérapie, car la thérapie implique de « réparer quelque chose de cassé ». Or, personne n’est « cassé » à mon sens. Je ne suis ni psychologue, ni psychiatre, ni médecin, ni psychothérapeute, ni thérapeute, mais je suis spécialiste des stratégies mentales et des modes de fonctionnement, et expert en gestion du stress, diplômé et reconnu par l’état comme Master en coaching, spécialisé en gestion du stress.

Mais surtout, j’ai mon expérience de vie, avec un violent burnout que j’ai subi et duquel j’ai réussi à me sortir grâce à ces approches. J’ai vraiment à coeur d’être une preuve vivante de l’efficacité des techniques que j’utilise et que j’enseigne.

Il faut bien se rendre compte que tout ce que l’on produit est une aptitude, et c’est vrai tant en positif qu’en négatif.

Prenez la déprime, par exemple. C’est un processus interne. D’une certaine manière, c’est une aptitude. C’est quelque chose que vous faites à l’intérieur de vous-même. Pour être déprimé, il faut avoir des moyens de l’être. C’est facile quand vous avez grandi dans une famille où tout le monde était déprimé. La déprime, c’est la réaction de votre corps à votre manière de voir et de gérer le monde extérieur. A l’intérieur de vous, c’est en fait un « problème » chimique. Mais à l’inverse, avec une teinte d’humour, la joie aussi, c’est un « problème » chimique. C’est le même corps qui produit les deux. Le vrai problème, c’est que vous avez beaucoup de ressources, beaucoup de ressources pour produire de la déprime. La déprime est quelque chose que l’on fait à l’intérieur de soi, une aptitude qui, à force de la pratiquer, devient un réflexe. Selon la recherche en neurosciences, on devient bon dans ce que l’on pratique le plus, comme en musculation. Il s’agit alors de libérer et de relâcher toutes les émotions qui sont à l’origine de cette aptitude, afin de s’en débarrasser.

Et cette logique s’étend à pratiquement tous les problèmes. L’insomnie est aussi une aptitude. Pour rester éveillé toute la nuit, il faut penser à des choses bien particulières. Vous ne souffrez pas d’insomnie, mais vous créez de l’insomnie avec succès. Vous devez comprendre que c’est quelque chose que vous vous infligez sans même vous en rendre compte. Parce qu’une fois que vous en reprenez la possession, vous pouvez le changer.

Idées fondamentales

Voilà en gros les idées fondamentales qui forment ma base de travail :

  • Tout ce que l’on fait (positif et négatif) est une réussite, une aptitude.
  • Il faut être bon pour produire nos propres problèmes.
  • Tout est créé à l’intérieur de nous. Tant les émotions positives que les émotions négatives.
  • On apprend à avoir des problèmes. Les problèmes sont des aptitudes que l’on apprend. On ne devient pas déprimé en un claquement de doigt, sans raison.
  • Nous sommes des « machines à apprendre« , du premier jour de notre vie, jusqu’au dernier.
  • Tous nos problèmes sont basés sur des souvenirs, enregistrés consciemment ou inconsciemment.
  • C’est notre cerveau qui crée nos problèmes. Comme ils sont créés par notre cerveau, ils sont « fictifs » et sont donc transformables, à l’aide des bonnes méthodes.
  • Le passé est passé. Il n’existe plus. Tout ce qui est réel, c’est ici et maintenant.
  • Nos souvenirs ne sont pas réels, mais ils semblent réels parce que le cerveau produit des émotions que l’on perçoit physiquement.
  • Nos perceptions ne sont pas la réalité, mais une interprétation de la réalité.

Passer à un modèle plus élevé

Bien souvent, les gens reportent la responsabilité de leurs problèmes sur les autres, hors d’eux-mêmes. Par exemple : Je suis déprimé parce que mon chef me harcèle, parce que mes enfants sont insupportables, parce que mon conjoint ne me comprends pas, parce que ma maison est en désordre, parce que je n’ai pas de vacances cette année, parce que la télé est tombée en panne, …

Le problème de ce modèle, c’est que puisque vous n’avez aucun pouvoir sur les autres, vous ne pouvez rien faire ! C’est les autres qui ont le pouvoir sur vous. Et il est fréquent qu’une personne démissionne de son travail, en trouve un autre, et vive exactement la même chose dans son nouvel emploi ! Et là, c’est encore une bonne raison de déprimer davantage. Pourquoi moi ???

La réalité, c’est que tout ce qui est en moi m’appartient. Tout ce que je ressens et tout ce que je produis à l’intérieur de moi m’appartient. Et si cela m’appartient, j’ai le droit de le changer. Mais que pouvons-nous attendre, quand une personne n’a pas le mode d’emploi pour changer ces choses ? « C’est à cause de mon conjoint que je suis déprimée. » « Jean-Claude m’énerve chaque fois que je le vois. » « C’est à cause de toi que je me sens si mal. »

Ce n’est que lorsque l’on prend la responsabilité complète de ce qu’il nous arrive qu’on a la possibilité de changer les choses. Si vous vous êtes fait agresser dans la rue, vous pouvez passer votre vie à en vouloir à votre agresseur. Repasser dans votre tête la scène de l’agression nuit et jour. Amplifier ces émotions en les revivant aussi souvent que possible. Mais c’est vous qui n’en dormez plus. Votre agresseur, lui, il dort sur ses deux oreilles. Quand vous repassez le film de l’agression dans votre tête, encore et encore, est-ce l’agresseur qui vous fait ça ? Non, c’est vous. Vous devenez votre propre agresseur… Une fois que vous comprenez cet état de fait, alors il devient possible de changer les choses. Car ces émotions et ces souffrances vous appartiennent à 100%.

Quelle est l’approche utilisée ?

Mon objectif principal pour vous est l’autonomisation. D’abord, je vous explique comment vous pouvez créer des changements en vous. Ensuite, on teste les outils ensemble. Vous constatez qu’ils fonctionnent, et nous construisons ensemble le bon contexte pour que vous puissiez utiliser ces outils vous-même par la suite.

C’est un outil que vous apprenez et que vous pouvez utiliser partout où vous allez. Vous devenez indépendant. Plus vous l’utilisez, plus cela crée des changements dans votre vie. Cela devient une aptitude, presque une seconde nature. Mais pour reprendre une métaphore ironique, c’est comme le papier toilette. Ça marche uniquement lorsque l’on s’en sert.

« Toute émotion enterrée vivante ne meurt jamais, mais elle aura tendance à réapparaître d’une autre manière. » (Robert Smith). Chaque stress et chaque émotion pénible que vous laissez traîner ou que vous choisissez d’ignorer s’accumule à l’intérieur. Vous pouvez prétendre que cette émotion n’est pas là, vous pouvez essayer de ne pas y penser. Mais si vous y pensez, et que vous la ressassez encore et encore, devinez ce que vous créez… davantage de stress et de déprime. C’est ce qu’on fait d’habitude, parce qu’on ne nous a jamais appris à libérer ces émotions. C’est ce que je me propose de faire, vous apprendre comment libérer tout cela.

Comment se déroule une séance ?

La première séance dure une ou deux heures. Deux heures permettent d’aller beaucoup plus loin et d’être plus homogène dans le travail. Mais avant cette séance, je vous demanderai fréquemment de faire un travail préparatoire. Ce travail permet surtout de vous préparer à mettre en place du changement.

Puisque nos problèmes d’aujourd’hui se sont créés sur la base de notre perçu de nos expériences passées, et de la manière que notre cerveau a eu de les gérer, il est nécessaire de désactiver les impacts négatifs rattachées aux expériences passées. Sinon, c’est comme rajouter de l’eau dans un vase fendu… Ce n’est pas le passé que l’on répare, mais la perception que l’on en a au présent, ce n’est donc pas un travail de psychologie.

En séance, notre but sera de faire tomber l’intensité des problèmes. Je vous montrerai comment faire, pour vous autonomiser pour la suite. Et ce qui ne sera pas entièrement fait en séance pourra être continué par vous-même à la maison.

C’est une expérience véritablement transformante, mais surtout, c’est une expérience enrichissante car elle vous donne accès à des outils concrets et utilisables à tout instant dans votre vie.